La différence, c’était le thème de l’Atelier Albums des 14 et 28 Novembre 2013

Publié le par les coordinateurs de LFL31

Comment trouver sa place quand on est ou quand on se sent différent ?

Comment entrer en relation avec ceux qui sont différents, par leur handicap, par leur couleur de peau, par leur origine ?

 

Beaucoup d’albums sur ce thème : on sent qu’il s’agit d’un problème crucial, dans notre société. Un problème fréquemment vécu par les enfants comme une grande souffrance.

 

Et pourtant :

TOUS  LES  HOMMES  SONT  DES  ETRANGERS. PRESQUE PARTOUT.

 

 


 

    20131114-18 la différence (1)Vivre la différence

 

  20131114-18 la différence (4)

 

Je veux qu’on m’aime. Leo Timmers. Milan. (Bibl. LFL31)  

Le corbeau est toujours seul. Il aimerait bien devenir l’ami de la mésange, de la perruche et du pinson qu’il entend gazouiller. Mais il est grand, tout noir, et les petits oiseaux s’enfuient, apeurés. Comment se faire accepter ? Il a une idée lumineuse : à l’aide de pots de peinture, il va se donner l’apparence d’une mésange, puis d’une perruche, puis d’un pinson… Le résultat sera plutôt inattendu, mais tout finira bien. Le texte, d’une façon très plaisante, nous parle de la différence, des préjugés, et de la nécessité de s’accepter soi-même si l’on veut être accepté par les autres. Une excellente approche, pour les plus jeunes. A partir de 4/5 ans.

 

 

20131114-18 la différence (2)

 

Quatre petits coins de rien du tout. Jérôme Ruiller. Bilboquet. (Bibl. Duranti, Odyssud)

Petit Carré aime beaucoup s’amuser avec ses amis Petits Ronds. Malheureusement, la porte de leur maison est également ronde et Petit Carré ne peut les rejoindre à l’intérieur. Comment faire ? Ses amis tentent, en vain, de transformer Petit Carré en rond, afin qu’il puisse les suivre. Finalement, ils se rendent compte que ce n’est pas Petit Carré qu’il faut modifier, mais la porte ! Une merveilleuse leçon de philosophie, portée par un livre tout simple à l’usage des petits. A partir de 3/4 ans.

 

 

 

Grand corbeau. Béatrice Fontanel/Antoine Guilloppé. Sarbacane. (Bibl. St20131114-18 la différence (3) Cyprien)

« C’était un grand corbeau qui broyait du noir »… et qui aurait aimé être un oiseau de paradis multicolore. « Rester tout noir, c’est ma destinée », finit-il pas conclure mélancoliquement. Et voilà qu’il rencontre un poète, qui va lui révéler les qualités et la beauté de la couleur noire… Un superbe texte poétique, servi par les illustrations magnifiques d’Antoine Guilloppé. Dès 5/6 ans, mais aussi pour les plus grands.

           
 

20131114-18 la différence (6)

 

Le voyage d’Oregon. Rascal/Louis Joos. Ecole des loisirs. Pastel. (Bibl. Tournefeuille)

Duke, clown et nain, travaille dans un cirque avec son ami, l’ours Oregon. Quand celui-ci  lui demande de l’aider à retrouver ses forêts natales, le clown n’hésite pas. Ils traversent les Etats-Unis d’Est en Ouest, et, bien vite, apprécient leur liberté nouvelle. L’histoire est une sorte de « road movie » : les rencontres avec d’autres victimes du « rêve américain » se succèdent et font découvrir à Duke qu’il n’est pas le seul à être un exclu de la société. De la différence subie à l’acceptation de soi : le héros part en quête de son identité. De très belles illustrations inspirées de Van Gogh accentuent la tonalité poétique du récit.  A partir de 6/7 ans.

 

 

 

20131114-18 la différence (5)

 

Le manège de Petit Pierre. Michel Piquemal/Merlin. Albin Michel. (Bibl. Duranti)

« Il est né mal fichu, tout bancal, tout tordu », « un bébé à jeter »… Pourtant, avec ses dix doigts, Petit Pierre crée des merveilles : boîtes de conserve et fils de fer deviennent bonshommes, cyclistes, avions, charrettes… Il fabrique même une tour Eiffel pour ses vaches, et, au fil des ans, c’est un manège de bric et de broc, une œuvre extraordinaire qui se construit. Et il s’agit d’une histoire vraie ! Celle d’un être rejeté dans son enfance, et qui est parvenu à la célébrité à l’âge adulte, malgré tous ses handicaps. On peut aujourd’hui visiter le manège, restauré, reconstruit : le livre donne l’adresse et les explications. Une histoire très tonique. A partir de 7/8 ans.

 

 

 


 

    20131114-18 la différence (2)Handicaps

 

    20131114-18 la différence (1) 

Une place pour Edouard. Béatrice Gernot/Kris Di Giacomo. Frimousse. (Médiathèque Grand M)

Une petite fille raconte l’arrivée de son petit frère dans la famille. Au début, tout le monde était heureux, puis très vite, elle voit ses parents tristes et désemparés. On ne lui explique rien, on ne la caresse plus. Son univers devient sombre, comme les pages du livre. Heureusement, son papa lui parle, et tout s’éclaircit. Elle va s’intéresser à ce petit frère « pas comme les autres », jouer avec lui. Le bébé trouve sa place dans la famille. Les mots « handicap » ou « maladie » ne sont jamais prononcés, mais les vrais problèmes sont abordés dans ce livre plein de délicatesse, qui a su trouver le ton juste. A partir de 5/6 ans.

 

 


 

    20131114-18 la différence (3)Étranges étrangers

 

Patates ! Lionel Le Néouanic. Seuil. (Bibl. LFL31) 20131114-18 la différence (7) 

La famille Belle de Fontenay est une famille de pommes de terre, qui vit depuis des générations sur sa terre pluvieuse et ennuyeuse. Et voilà qu’un jour débarquent de drôles de pommes de terre curieusement « bronzées », la famille Patate douce ! Ils viennent d’un lointain pays, plein de soleil, où il ne pleut jamais. La famille Belle de Fontenay ne compte pas se laisser voler son eau et sa terre : ils ameutent tout le village pour faire fuir ces pommes de terre étrangères. Mais tout va être remis en question à cause des doux sentiments qu’éprouve Marie Belle de Fontenay pour Mamadou, le fils des Patates douces… Une petite fable percutante et humoristique sur des problèmes brûlants : racisme, immigration… A partir de 7/8 ans.

 

 

 


Prochains rendez-vous de l’Atelier Albums

Thème : l’amitié

Jeudi 19 Décembre de 10h à 16h30

OU

Jeudi 16 Janvier de 14h à 16h30

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article