La venue de Souleymane Mbodj, il y a plus d’un mois maintenant...

Publié le par Les coordinateurs de Lire et faire lire 31

La venue de Souleymane Mbodj, il y a plus d’un mois maintenant...

En cette belle après-midi ensoleillée du jeudi 16 mars, la salle Osète, au cercle Duranti, en plein centre de Toulouse, a fonctionné "à guichets fermés" comme pour une revue à grand spectacle. La vedette ? Souleymane Mbodj, le citoyen franco-sénégalais de la commune libre de Belleville-Ménilmontant, comme il le dit lui-même.

 

Plus de 100 lectrices et lecteurs de Lire et faire lire 31 avaient répondu à l’invitation pour écouter cet homme formidable, pétillant et plein de charme que nous ne présentons plus. Si, un peu quand même : Souleymane Mbodj est auteur, conteur, musicien et musicologue ; il dit et joue ses contes depuis très longtemps devant de jeunes auditoires, de la maternelle au lycée, et ce dans toute la France. Mais aussi dans les prisons et devant l’association des Lacaniens ! Compositeur, guitariste et percussionniste, il a appris la musique sous la direction des grands maîtres du Sénégal et a parfait sa formation théorique au conservatoire à Paris. Accessoirement, il avoue avec modestie qu’il joue du jazz…au Duc des Lombards (Ouah, une des cathédrales de la blue note de la capitale!). Il est aussi conférencier et formateur, participe à des émissions littéraires et musicales à France Inter, France Culture et Radio France Internationale. Il se produit régulièrement dans les festivals, les salons du livre, les médiathèques en France et à l'étranger. Et puis ce qui nous intéresse le plus, nous, lectrices et lecteurs de LFL31, c’est qu’il a publié plusieurs livres et albums CD de contes d'Afrique aux éditions Milan Jeunesse, chez Rue du Monde et chez Oskar jeunesse.

La venue de Souleymane Mbodj, il y a plus d’un mois maintenant...

"Soliman le magnifique", le griot venu tout droit de sa commune libre de Belleville Ménilmontant à Paris, nous a embarqué-e-s durant deux heures dans des contes animaliers, initiatiques, de sagesse, et a pris pour finir le chemin des grands thèmes universels de la vie. Avec sa guitare, sa belle voix, son sourire plein de soleil et son inaltérable gaité. Nous qui étions aux premiers rangs, nous n'avons pas résisté à cette joyeuse pression, et comme les enfants d’Hamelin, les retraités de LFL31 se sont transformés en véritables fans, pour entonner avec Souleymane les refrains repris à chaque début de conte. Nous avons abordé aussi des choses plus sérieuses grâce à l'association des Amis Lacaniens que Souleymane a rencontrés. L'une de nos adhérentes a fait une brève et brillante analyse du conte qui montre et ne démontre pas. Elle a ainsi révélé à notre ami franco-africain que ses souvenirs en wolof avaient trait à son inconscient, du temps où sa maman contait au petit enfant ses si jolies histoires.

La venue de Souleymane Mbodj, il y a plus d’un mois maintenant...

Très applaudi, Souleymane s'est soumis en clôture à une séance de dédicace de ses livres à chansons, si appréciés de toutes et tous. Merci à notre présidente et à toute son équipe pour ce très beau moment passé tous ensemble au son et aux odeurs de la savane africaine toute métissée des couleurs de Belleville, de Toulouse, et du monde. Vous voulez savoir d’où vient le mot griot ? Je ne vous le dirais pas, vous n’aviez qu’à être là, na !

Pascal Beer Demander

 

Le Site de Souleymane c’est ICI

Et ce Jeudi 24 avril

nous retrouverons les lecteurs inscrits

pour la 14ème Journée Régionale

« Regards croisés : Un éditeur et ses auteurs ».

Nous recevrons :

Michèle Moreau – éditrice

Pierre Delye – auteur

Cécile Hudrisier - illustratrice

 

N'oubliez pas d'apporter vos livres à donner

pour l'opération Recyclivres

10% du prix de revente de ces livres sera reversé à LFL31

 

Plus d'infos sur cette Association c'est ICI

 

Publié dans Vie de l'Association

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article