« Un livre n’est jamais trop beau pour un enfant »

Publié le par Les coordinateurs de Lire et faire lire 31

« Un livre n’est jamais trop beau pour un enfant »

Le Jeudi 24 Janvier, les cent lecteurs et lectrices de Lire et faire lire 31 présents à l’hôtel Duranti recevaient ANNE CRAUSAZ autrice-illustratrice.

« Un livre n’est jamais trop beau pour un enfant »

Anne Crausaz a grandi dans la nature, dans les Cévennes. Elle s’y est beaucoup ennuyée lorsqu’elle gardait les chèvres de ses parents. Elle a observé autour d’elle, la nature, les petites bêtes, les saisons, le temps qui s’écoule.

Cet univers est sa source d’inspiration.

Dès sa  formation à l’école d’art graphique de Lausanne, elle consacre son diplôme de fin d’études au thème du temps. Beaucoup de ses livres parlent du temps. « C’est une notion compliquée pour les enfants », dit-elle.

Mais revenons en arrière. Elle exerce la profession de graphiste dans un musée suisse pendant une quinzaine d’années, acquiert une parfaite maîtrise de l’outil logiciel graphique et, un jour, elle découvre dans une librairie d’Alès, la collection des Éditions du Rouergue. C’est le choc qui déclenche son envie d’écrire pour les enfants.

« Un livre n’est jamais trop beau pour un enfant »

Son premier livre écrit, Raymond rêve, elle le présente à plusieurs éditeurs et c’est avec MéMo, éditeur à Nantes, qu’elle s’engage. Cette maison lui donne une grande liberté et la possibilité de suivre le travail d’édition, de choisir le papier, de choisir les encres…

Le succès de Raymond rêve est immédiat, il est couronné en 2009 par le Prix Sorcières pour les petits.

Suivront de nombreux albums qui déclinent des histoires naturelles, et toujours le thème du temps, cycle de la vie, cycle des saisons, le cycle de l’eau. Anne Crausaz nous a présenté quelque uns de ses titres : J’ai grandi ici, Premiers printemps, Pas le temps, L’une et l’autre, Bon voyage petite goutte, Et quand la nuit tombe, Et quand le jour se lève… On y retrouve souvent Raymond l’escargot qui s’invite dans les histoires des autres

Associant à la fois une observation précise du monde (aspect documentaire rigoureusement exact) et la fiction (narration), dans un dessin épuré, elle crée un monde extrêmement poétique, tendre et harmonieux… même lorsqu’elle met en scène des animaux mal aimés, comme les  couleuvres de L’une et l’autre.

Une touche de satisfaction pour terminer avec C’est l’histoire, qui raconte le pouvoir de voyager à travers les livres, et rend hommage aux passeurs du livre, bénévoles de Lire et faire lire à qui est dédié l’ouvrage..

Signé : Marie Thérèse Crémades

« Un livre n’est jamais trop beau pour un enfant »

MATINÉE DE CE MÊME JEUDI :

LE CA AU TRAVAIL

 

« Un livre n’est jamais trop beau pour un enfant »

Et nous nous retrouverons

ce Jeudi 21 Mars à 14h

(Hôtel Duranti)

Nous recevrons Henri Meunier

Auteur-illustrateur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article