1er ATELIER ALBUMS (15/11/18) : COUPS DE CŒUR

Publié le par Les coordinateurs de Lire et faire lire 31

Cette première séance a été consacrée à la mise en route de l’atelier : fonctionnement et choix des thèmes de l’année 2018-2019.

Mais les habituées savent bien que, en ce jour de démarrage, nous ne pourrions nous passer de la présentation de quelques albums ! Elles avaient donc apporté leurs « coups de cœurs ».

Des albums très variés, parmi lesquels nous avons opéré un choix… des plus « rigolos » aux plus graves.

Cette première séance a été consacrée à la mise en route de l’atelier : fonctionnement et choix des thèmes de l’année 2018-2019.

Mais les habituées savent bien que, en ce jour de démarrage, nous ne pourrions nous passer de la présentation de quelques albums ! Elles avaient donc apporté leurs « coups de cœurs ».

Des albums très variés, parmi lesquels nous avons opéré un choix… des plus « rigolos » aux plus graves.

Le cadeau. Laure Monloubou. Amaterra. (Bibl. LFL31)

C’est un petit garçon qui reçoit un horrible cadeau de la part de sa grand-mère. Et pour couronner le tout, sa maman le presse de dire merci à Mamie au téléphone. Mais comment peut-on remercier quelqu’un de nous avoir offert un cadeau que l’on n’aime pas ? Doit-on mentir pour lui faire plaisir (au risque de se voir offrir la même chose l’année suivante), ou doit-on lui dire ce qu’on pense vraiment de ce pull moche, qui gratte et qui sent mauvais ? Un livre désopilant qui fera jubiler tous ceux qui ont déjà reçu un cadeau moche !  A partir de 5 ans.

Ze vais te manzer. Jean-Marc Derouen/Laure du Faÿ. Frimousse.

Z’est un loup qui a très faim ! Il attend donc au milieu d’un chemin en pleine forêt que des proies viennent à lui. Un matin arrive un petit lapin blanc. Le loup bondit et crie : « Ze vais te manzer tout de suite ! » Petit lapin lui demande de répéter, puis d’ouvrir grand sa gueule. Pas de doute : le loup a un zeveu zur la langue. Le lapin lui recommande de rester la gueule ouverte le temps qu’il revienne, car il a une solution à son problème. Les heures passent, le loup reste dans la même position quand un écureuil passe. De nouveau : « Ze vais te manzer tout de suite ! » Le récit s’organise en une randonnée savoureuse, où le loup qui zozote est dupé par ses victimes potentielles… jusqu’au passage d’un ours, un peu trop grand pour lui ! Un plein succès avec les enfants. A partir de 5 ans.

Coup de foudre. Grégoire Solotareff. Ecole des loisirs.

Toc toc toc ! Qui frappe à la porte de Mathilde, la jeune hérissonne ? C’est un hérisson inconnu, tout ébouriffé et entouré de papillons qui volettent. Qu’il est beau ! Mathilde bafouille, bredouille et rougit. C’est le coup de foudre. Et de fait, avoir une sensation de papillons dans le ventre, voir un arc-en-ciel de couleurs et des lumières dorées autour d’une personne jusque-là inconnue… ce sont des symptômes qui ne trompent pas. Le hérisson aura beau lui expliquer les raisons de la présence des papillons… sa rationalité ne suffira pas à dissiper cette première sensation d’une évidente étrangeté : l’amour. Une peinture pleine de drôlerie et de pudeur à la fois : Solotareff déploie toute sa palette de couleurs intenses sur un fond de lumière blanche. A partir de 5 ans.

Le secret du rocher noir. Joe Todd Stanton. École des loisirs.

Erine vit dans un port de pêche, mais on lui a toujours interdit d’aller en mer avec sa maman. C’est bien trop dangereux : dans les parages se trouve le terrible rocher noir, responsable de plus d’un naufrage. Mais Erine rêve de partir à la découverte, et un matin, elle parvient à se faufiler sur le bateau de sa mère. La mer est mauvaise, et la fillette tombe à l’eau. S’enfonçant dans les profondeurs, elle va découvrir la splendeur du monde sous-marin, avec ses poissons, ses méduses, ses crabes… Elle découvrira aussi ce qui se cache derrière le mystérieux et imposant rocher. Une héroïne intrépide et attachante, loin des stéréotypes de genre, et de très belles illustrations sur les fonds marins. A partir de 5 ans.

Point d’exclamation. Amy Krouse Rosenthal/Tom Lichtenheld. Gallimard jeunesse. (Bibl. Bonnefoy, Minimes, Izards)

C’est l’histoire d’un point d’exclamation qui en a assez d’être différent des autres points. Il est « troublé, déboussolé, découragé ». Jusqu’au jour où il rencontre le point d’interrogation, qui va bouleverser sa vie. Un album « typographique » original, minimaliste quant aux illustrations, car seulement constituées de « points-visages ». Une manière à la fois drôle et douce d’aborder des questions profondes : le regard de l’autre, l’exclusion, l’acceptation de soi et de sa différence. Et en même temps… un vrai support ludique dans l’apprentissage des signes de ponctuation ! A partir de 5/6 ans.

Big, bang, pop. Claire Cantais. Atelier du poisson soluble. (Bibl. Ancely)

L’album nous invite d’abord à parcourir la création du monde. Une toute petite boule de rien du tout, il y a 13 milliards d’années. Et puis… les galaxies, les étoiles, les planètes. Les premiers dinosaures. D’autres animaux. Et enfin « un qui te ressemble : l’homme ! » La préhistoire, le feu, les villages, les villes. Des machines, des écrits, des tablettes. Un couple. Au tout début, une petite boule de rien du tout, qui deviendra… le bébé. Par la mise en parallèle des deux naissances, celle de l’univers et celle du nouveau-né, Claire Cantais relie habilement la destinée individuelle de son lecteur à l’existence du cosmos. Un beau message de bienvenue ! A partir de 6/7 ans.

Le singe. Davide Cali/Gianluca Foli. Rue du monde. (Bibl. LFL31)

Un singe dans un zoo. Bruno observe les humains et les envie. Il veut s’habiller, aller au cinéma, conduire une voiture et avoir la liberté de réfléchir. Un jour, son rêve devient réalité : les hommes le remarquent et lui proposent de venir vivre parmi eux. Il entre dans ce monde si convoité et s’éloigne du monde animal, et donc de sa famille… qui ne le reconnaît plus vraiment parce qu’il n’a pas la même odeur. Est-il devenu humain pour autant ? Les humains trouvent qu’il « parle bien pour un singe ». Entre deux mondes auxquels il n’appartient pas, il découvre une terrible solitude. Est-il homme ou singe ? Sa quête d’identité semble aboutir à un échec… jusqu’à ce qu’il découvre que son identité, c’est d’être musicien, et d’être « Bruno », tout comme sa compagne est « Elise ». Un livre magnifique par les questionnements qu’il suscite, et par ses superbes illustrations aquarellées. A partir de 8/9 ans, et à tout âge.

Prochains Ateliers Albums :

Jeudi 6/12 de 14h30 à 17h

et pour les lèves tôt :

Jeudi 20/12 de 10h à 12h30

  • UN SEUL ET MÊME THÈME

pour ces deux ateliers :

L’AMITIÉ

  • UN SEUL ET MÊME LIEU

pour ces deux ateliers

Ligue de l’Enseignement

Publié dans Albums, Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article