A la découverte de l’Afrique : Ateliers albums des 21 Janv et 4 fév

Publié le par Les coordinateurs de Lire et faire lire 31

A la découverte de l’Afrique, d’une Afrique complexe, aux multiples visages…

Une Afrique moderne, bien loin des images attendues de la savane et des grands fauves. L’Afrique des villes.

L’Afrique traditionnelle encore présente à travers ses contes savoureux.

L’Afrique toujours créative, et sa richesse artistique. L’Afrique qui tente de se frayer un chemin entre guerre et paix.

NB Nous avons écarté de cet article deux titres majeurs, car ils nous ont semblé déjà trop connus par de nombreux lecteurs : Yakouba, de Thierry Dedieu, et L’Afrique, petit Chaka, de Marie Sellier. Ils méritaient cependant d’être mentionnés.

I - L’AFRIQUE MODERNE, AU QUOTIDIEN

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

Le taxi-brousse de Papa Diop. Christian Epagna. Syros. (Bibl. Bonnefoy)

Sène accompagne son oncle Papa Diop dans ses voyages entre Dakar et Saint-Louis, les jours où il n’y a pas école. C’est l’occasion d’évoquer le quotidien de la vie sénégalaise, en douze tableaux colorés (inspirés des peintures sur verre sénégalaises) : une vie où s’expriment la joie de vivre, la solidarité entre les habitants, les moments de fête ou de deuil, l’importance des cérémonies, de la musique et de la danse. Le livre s’accompagne d’un CD, qui permet de goûter cette histoire avec l’accent africain. Il ne manque que la poussière et les odeurs ! Peu de texte et des images foisonnantes, bourrées de détails savoureux. Dès 5 ans.

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

Moi, j’attendais la pluie. Véronique Vernette. Points de suspension. (Bibl. LFL31)

La vie quotidienne, toute simple, d’une fillette vivant au Burkina Faso, à Ouagadougou. Sa maison au toit de tôle ondulée, la cour où vit toute la famille élargie. L’heure du repas et celle de la toilette. On y voit défiler le livreur d’eau, le tailleur qui vient rapiécer les vêtements de toute la maisonnée. Le tout rythmé par le refrain qui trotte dans la tête de l’enfant « Moi, j’attendais la pluie… » mettant en évidence une donnée essentielle de la vie africaine. Un album plein de fraîcheur, illustré à la manière des dessins d’enfants, et qui vient nous rappeler qu’en majorité les Africains vivent dans des villes et non dans la savane ! A partir de 6 ans.

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

La petite fille qui voulait voir les éléphants. Sylvain Victor. Atelier du poisson soluble. (Bibl. Fabre)

Nina va passer ses vacances en Afrique, chez sa tante Atwa. Son rêve : voir des éléphants « en vrai ». A l’atterrissage de l’avion, déjà, alors qu’elle pensait voir la brousse, elle n’a aperçu qu’une forêt d’immeubles. Arrivée au village, elle va rencontrer une tante très moderne, et des petits cousins absorbés dans leurs portables et autres game boys. Elle entend parler des Eléphants d’Afrique ? Déception… c’est le nom de l’équipe de football. Retour vers la France avec son petit cousin, qui lui confie son rêve : voir des éléphants ! Beaucoup d’humour dans ce petit livre qui oppose les images traditionnelles (brousse, animaux, grands espaces…) à une Afrique actuelle, loin des clichés. A partir de 5/6 ans.

II – CONTES AFRICAINS

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

C’est moi le roi ! Gilles Bizouerne/Daniela Cytryn. Seuil. Contes du tapis. (Bibl. Grand M)

Au milieu de la brousse, un lion surgit avec force, effrayant tous les habitants de la forêt. Mais ce vacarme trouble le sommeil d’un moucheron, qui le rabroue. « Misérable moucheron, comment oses-tu me donner un ordre ? Je suis le plus fort, je suis le roi, tout le monde a peur de moi ! » Le moucheron riposte : « Lion, je n’ai pas peur de toi. Battons-nous et le vainqueur sera le roi. » Le moucheron triomphe habilement en s’introduisant dans la narine du lion. Le voilà qui fanfaronne. Mais sa victoire sera de courte durée. Un autre animal va le détrôner. Et ainsi de suite dans ce conte randonnée. Conte d’animaux, conte de sagesse typique de la tradition africaine. Le dispositif astucieux de cette collection permet au lecteur de le lire aux enfants en montrant uniquement les images, tandis que lui dispose du texte sur la dernière page. A partir de 3 ans.

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

La soupe au pili-pili. Yves Pinguilly/Florence Koenig. Autrement jeunesse. (Médiathèque Cabanis)

Le lion, roi de la savane, cherche un mari pour sa fille Assibi. Obtiendra sa main celui qui pourra absorber la soupe au pili-pili contenue dans la calebasse. Beaucoup essaient, mais renoncent après la première gorgée de cette soupe incendiaire. Comme souvent dans les contes africains, c’est le lièvre (déjà amoureux secret de la jeune fille) qui réussira par la ruse là où tous ont échoué. Un album riche de la culture africaine, servi par des illustrations aux couleurs chaudes et chatoyantes. A partir de 6 ans.

III – ARTISTES AFRICAINS

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

Omotou, guerrier masaï. Michel Piquemal/Bruno Pilorget. L’élan vert. (Bibl. LFL31)

Dans le village africain de Sékou, la guerre a tout emporté, et le voilà séparé de sa mère. Pourtant, il sent qu’elle est encore en vie et il part à sa recherche, sous la protection d’un fétiche qu’il a pétri, Omotou, guerrier masaï. Il quitte le camp avec sa sculpture, puisant dans la tradition pour supporter un présent difficile. Cette histoire permet d’aborder l’univers du sculpteur sénégalais Ousmane Sow. Conformément au principe de cette collection de l’éditeur l’Elan vert, le récit imaginé conduit aux reproductions des sculptures de l’artiste, suivies d’une courte documentation. Un livre attachant et saisissant, qui s’adresse aux plus grands, à partir de 9 ans.

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

La voix d’or de l’Afrique. Michel Piquemal/Justine Brax. Albin Michel. (Bibl. LFL31)

Un enfant est né au bord du Niger, un enfant différent des autres : il a la peau blanche et les yeux rouges, car il est albinos. Quelle honte pour sa famille, les Keita, une famille puissante et prestigieuse ! Considéré comme un être maléfique, il est rejeté de tous, y compris son propre père. Pour éviter qu’on ne le tue, sa mère s’enfuit avec lui. C’est une histoire vraie, celle de Salif Keita, qui deviendra un chanteur mondialement connu, nommé ambassadeur de la Paix par l’Union Africaine. Un bel album sur la différence, et une histoire qui touche véritablement le jeune public. A partir de 9 ans.

IV-L’AFRIQUE ENTRE GUERRE ET PAIX

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

L’arbre de paix. Anne Jonas/Régis Lejonc. Flammarion Père Castor. (Bibl. Bonnefoy)

« Le temps de la vie est si court… Pourquoi le trancher encore ? La paix épargne demain. Elle sauve la douceur des mangues et promet la confiance d’une lune pleine » Ces paroles pleines de douceur proférées par Youba inquiètent les hommes de son village, qui sont tous des guerriers. Elles les inquiètent tant qu’ils finiront par le tuer : une pierre suffira à le faire taire. Mais un arbre va pousser là où Youba est tombé, et ses feuilles portent sur leur nervure le poème du jeune homme. Semées aux quatre vents, elles transmettront la parole de paix à qui veut l’entendre. Les superbes pastels de Régis Lejonc enrichissent encore ce très beau livre, symbole de l’Afrique d’aujourd’hui, entre guerre et paix. A partir de 8 ans.

A la découverte de l’Afrique : Ateliers  albums des 21 Janv et 4 fév

Abou. Jeanne Failevic/Stéphane Girel. Flammarion Père Castor. (Bibl. Croix-Daurade)

C’est la fête à l’école, et l’on confie au petit Abou un tam-tam, dont il saura certainement jouer. Mais pourquoi l’enfant se refuse-t-il obstinément à toucher à l’instrument ? Il se sauve et va se réfugier au vestiaire, où le retrouve Kousso, le cuisinier noir. L’enfant finira par raconter son tourment : pour lui, le tam-tam n’évoque pas une fête joyeuse. Il lui fait revivre la nuit où son village a retenti de cris et d’explosions, cette nuit où sans arrêt a résonné le tam-tam. L’enfant vit maintenant en sécurité en France, mais parviendra-t-il à surmonter les traumatismes liés à la guerre ? Un livre qui nous questionne. A partir de 6 ans.

Le prochain Atelier albums de l’année aura lieu

aux Amidonniers

(pour plus d'informations se référer au programme reçu)

Jeudi 14 Avril à 10h OU Jeudi 12 Mai à 14h30

Thème de la séance : Les « mauvais » sentiments

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article